Champs d’expertise :

  1. développement de modèles et d’outils permettant aux chercheurs et aux intervenants scolaires de mieux comprendre l’apprentissage autorégulé dans diverses activités complexes, principalement lors d’apprentissage par la lecture ;
  2. compréhension des difficultés éprouvées par les apprenants dans ces contextes ;
  3. intervention, d’une part, pour prévenir les difficultés à apprendre et, d’autre part, pour aider les apprenants à y remédier ;
  4. compréhension et soutien à l’appropriation de pratiques pédagogiques au regard de l’apprentissage autorégulé dont l’apprentissage par la lecture, par le personnel scolaire
  5. étude de la contribution de l’étude de cas comme type de recherche sur ces questions.

    Développer de modèles et d’outils permettant aux chercheurs et aux intervenants scolaires de mieux comprendre l’apprentissage autorégulé dans diverses activités complexes, principalement lors d’apprentissage par la lecture

    Pour apprendre en milieu scolaire, les élèves ont à réaliser des apprentissages dans différentes activités complexes planifiées par les enseignants, par exemple effectuer des recherches, résoudre des problèmes, apprendre sur différents sujets par la lecture de textes (Weinstein, Husman et Dierking, 2000). Ces activités complexes sont exigeantes pour les apprenants et ils ont besoin d’être guidés pour les réaliser avec succès en apprenant de manière autorégulé (Butler, 1998 ; Cartier, 2000). Elles se réalisent par ailleurs dans un contexte historique, social, culturel et communautaire qui est interaction avec le contexte scolaire ainsi qu’avec le bagage que l’élève apporte dans ce contexte dont son histoire d’apprentissage.

    L’apprentissage autorégulé, se définit comme étant « un ensemble de pensées, d’émotions et d’actions qui sont planifiées et adaptées de manière cyclique en vue d’atteindre un but personnel » (Traduction libre. Zimmerman, 2000, p. 14). L’apprentissage autorégulé n’est pas défini ici comme un trait de personnalité de l’individu, mais plutôt comme un processus lui permettant de s’adapter à l’environnement dans lequel il se trouve.

    Pour saisir cette dynamique, un accent important des travaux de recherche est mis sur la modélisation de l’apprentissage autorégulé dans les activités complexes et les pratiques pédagogiques qui peuvent agir comme soutien à son adaptation, et plus particulièrement, dans la situation d’apprentissage par la lecture. Par ailleurs, les travaux sont aussi importants sur le développement d’outils de recherche/d’évaluation formative (processus d’apprentissage des élèves, caractéristiques des activités proposées et du soutien offert) dans le but de bien documenter ce domaine selon cette perspective.

    Quelques publications sur le sujet :
    Butler, D. L. et Cartier, S.C. (2018). Advancing Research and Practice About Self-Regulated Learning : The Promise of In-Depth Case Study Methodologies. In D. H. Schunk and J.A. Green (Eds.) Handbook of Self-Regulation of Learning and Performance (2nd ed.) (p. 352-369). New York : Routledge.

    Cartier, S.C. et Mottier Lopez, L. (dir.) (2017). Soutien à l’apprentissage autorégulé en contexte scolaire. Québec : PUQ.

    Cartiers, S.C. et Mottier Lopez, L. (2017). Introduction. Moyens et dispositifs de l’apprentissage autorégulé et de la régulation des apprentissages. Dans S.C. Cartier et L. Mottier Lopez (dir.). Soutien à l’apprentissage autorégulé en contexte scolaire (p. 1 à 26). Québec : PUQ.

    Noël, B. et Cartier, S.C. (dir.) (2016). De la métacognition à l’apprentissage autorégulé, collection Éducation et formation. Bruxelles : DeBoeck.

    Cartier, S.C. et Butler, D.L. (2016). Comprendre et évaluer l’apprentissage autorégulé dans des activités complexes. In B. Noël et S.C. Cartier (Eds.). De la métacognition à l’apprentissage autorégulé (p. 41 à 54). Bruxelles : DeBoeck.

    Butler, D. L., Cartier, S. C., Schnellert, L., Gagnon, F. et Giammarino, M. (2011). Secondary Students’ Self-Regulated Engagement in Reading : Researching Self-Regulation as Situated in Context. Psychological Test and Assessment Modeling, Special Issue – Part II. New approaches to the study of self-regulated learning, 53(1), 73-105. Retrieved March 13, 2011, from http://www.psychologie-aktuell.com/fileadmin/download/ptam/1-2011_20110328/05_Butler.pdf

    Cartier, S. C. (2008). Modèle d’analyse de la difficulté des élèves à apprendre de manière autorégulée en contexte de classe. Document interne, Université de Montréal.

    Cartier, S. C. (2007). Apprendre en lisant au primaire et au secondaire, mieux comprendre et mieux intervenir. Anjou : CEC.

    Cartier, S. C. et Butler, D. L. (2004). Assessing Self-Regulated Learning in two different activities : Reading to learn and Conducting research : Elaboration and validation of the questionnaires and plan for analysis, Société canadienne de l’étude de l’éducation, Winnipeg.

    Butler, D. L. et Cartier, S. C. (2004). Learning in varying activities : An explanation framework and a new evaluation tool founded on a model of Self-regulated learning. Société canadienne de l’étude de l’éducation, Winnipeg.

    Butler, D. L. et Cartier, S. C. (2004). Promoting Effective Task Interpretation as an Important Work Habit : A Key to Successful Teaching and Learning. Teachers College Record, 106(9), 1729-1758.

    Cartier, S. C. (2000). Cadre conceptuel d’analyse de la situation d’apprentissage par la lecture et des difficultés éprouvées par les étudiants. Res academica, 18(1 et 2), 91-104.

    Cartier, S. C. (2000). Intervenir en classe pour aider les étudiants à mieux apprendre en lisant. Science et comportement, 28(2), 171-184.

    Comprendre les difficultés éprouvées par les apprenants dans différents contextes d’apprentissage

    Dans certains contextes historiques, social, scolaire, communautaire, certains élèves sont plus susceptibles que d’autres d’éprouver des difficultés à apprendre. Ces difficultés se manifestent par un par un progrès d’apprentissage scolaire moins grand que celui attendu pour son âge et son niveau scolaire dans l’acquisition de connaissances et de développement de compétences.

    L’acquisition de connaissances et le développement de compétences se réalisent dans des activités complexes dont la résolution de problème, l’apprentissage par la lecture, l’écriture de blogue, etc. De façon générale, on distingue deux types de difficultés à apprendre. D’une part, il peut s’agir d’un retard scolaire attribuable à un problème d’adaptation à l’environnement scolaire, tel que des lacunes dans leurs connaissances (par exemple, les travaux à réaliser, les domaines du programme), un manque d’autorégulation de leur apprentissage, un faible niveau de motivation scolaire ou encore des émotions négatives qui interfèrent dans le processus d’apprentissage. Ce problème n’a pas un caractère de permanence, dans le cas où une intervention pertinente est mise en œuvre. D’autre part, il peut s’agir d’un trouble d’apprentissage (learning disabilities, LD), lequel est intrinsèque à la personne et affecte le fonctionnement du cerveau, dont la cause serait génétique, neurobiologique ou causée par un dommage cérébral (Association québécoise pour les troubles de l’apprentissage, 2002). Dans ce dernier cas, le trouble peut se manifester dans le cas où le contexte le met en évidence.

    Nos travaux de recherche ont pour but de mieux comprendre, dans divers contextes et niveaux scolaires, les obstacles qui se présentent entre les activités d’apprentissage à réaliser en classe et l’engagement et la persévérance d’élèves dans celles-ci.

    Quelques publications sur le sujet :

    Cartier, S.C., Martel, V., Arseneault, J. et Mourad, É. (2015). Littéracie illustrée au primaire : relation entre le texte et les réponses des élèves à diverses tâches d’apprentissage, Revue de recherches en littératie médiatique multimodale, 1(octobre). http://litmedmod.ca/sites/default/f...

    Martel, V., Cartier, S.C. et Butler, D. L. (2015). Recourir en classe d’histoire au manuel ou à des œuvres de littératie illustrée : apports et défis pour les élèves lors de situation d’apprentissage par la lecture. Revue de recherches en littératie médiatique multimodale, 1(octobre). http://litmedmod.ca/sites/default/f...

    Cartier, S. C., Langevin, L. et Robert, J. (2011). Learning Strategies of Students aged 16 to 19 and attending “second chance” schools. Alberta Journal of Educational Research, 57(2) 171-184.

    Cartier, S. C., Chouinard, R., Contant, H. (2011). Apprentissage par la lecture en milieu défavorisé : stratégies d’adolescents ayant une faible performance à l’activité. Revue canadienne de l’éducation, 34(1), 36-64.

    Cartier, S. C., Butler, D. L. et Janosz, M. (2007). Autorégulation d’adolescents q
    qui fréquentent une école en milieu défavorisé lorsqu’ils lisent pour apprendre, Numéro spécial sur les élèves à risque. Revue des sciences de l’éducation, 33(3), 601-622.

    Butler, D. L., Cartier, S. C., Schnellert, L. et Gagnon, F. (2006). Secondary students’ self-regulated engagement in "learning through reading" : Findings from an integrative research project. Société canadienne de l’étude de l’éducation, Toronto.

    Cartier, S. C. (2006). Stratégies d’apprentissage par la lecture rapportées par des élèves en difficulté d’apprentissage de première secondaire en classe de cheminement particulier de formation. Revue des sciences de l’éducation, 32(2), 439-460.

    Cartier, S. C. (2003). Lire pour apprendre. In N. Van Grunderbeeck, M. Théorêt, S. Cartier, et R. Chouinard (Eds.) Étude longitudinale et transversale des conditions scolaires favorables au développement des habitudes et des compétences en lecture chez des élèves du secondaire (pp.36-70). Rapport de recherche remis au Fonds de recherche sur la société et la culture (FQRSC).

    Cartier, S .C., Plante, A. et Tardif, J. (2001). Learning by Reading : Description of Learning Strategies of Students Involved in a Problem-Based Learning Program. Résumé de la communication au Congrès de l’American Educational Research Association (AERA). Document ERIC : ED452511.

    Intervenir, d’une part, pour prévenir les difficultés à apprendre et, d’autre part, pour aider les apprenants à y remédier

    Quelques références sur le sujet

    Cartier, S.C., Arseneault, J. et Guertin-Baril, T. (2017). Soutien à l’apprentissage autorégulé en contexte d’apprentissage par la lecture : prise en compte du point de vue des élèves pour planifier et ajuster l’enseignement. In S.C. Cartier et L. Mottier Lopez (dir.). Soutien à l’apprentissage autorégulé en contexte scolaire (p. 29 à 54). Québec : PUQ.

    Martel, V. et Cartier, S.C. (2016). L’apprentissage par la lecture d’œuvres jeunesses en sciences humaines au primaire. in M.-A. Éthier (dir.), Didactiques de l’histoire, de la géographie et de l’éducation à la citoyenneté, Recherches et pratiques (p. 25-38). Bruxelles : DeBoeck.

    Martel, V., Cartier, S.C. et Butler, D. L. (2015). Recourir en classe d’histoire au manuel ou à des œuvres de littératie illustrée : apports et défis pour les élèves lors de situation d’apprentissage par la lecture. Revue de recherches en littératie médiatique multimodale, 1(octobre). http://litmedmod.ca/sites/default/files/pdf/r2-lmm_vol2_martel.pdf

    Cartier, S. C., Contant H., et Janosz. M. (2012). Appropriation de pratiques pédagogiques sur l’apprentissage par la lecture en classe de français du secondaire en milieu défavorisé au Québec. Repères, Numéro spécial Œuvres, textes et documents, 45, 97-115.

    Cartier, S. C. (2005). Mieux comprendre les difficultés d’apprentissage des élèves et mieux les aider : l’exemple de l’apprentissage par la lecture. In L. Deblois (dir.) La réussite scolaire : mieux comprendre et mieux intervenir (chap. 10, p. 119-133). Saint-Nicolas, Qc : Collectif CRIRES - Presses de l’université Laval.

    Cartier, S. C. (2003). Apprendre en lisant à l’école : intervenir auprès d’élèves du secondaire qui éprouvent des difficultés d’apprentissage. in N. Rousseau et L. Langlois (dir.) Vaincre l’exclusion scolaire et sociale des jeunes. Vers des modalités d’intervention actuelles et novatrices (p. 157-180). Sainte-Foy : Presses de l’Université du Québec.

    Comprendre et soutenir l’appropriation de pratiques pédagogiques par le personnel scolaire sur l’apprentissage autorégulé dont l’apprentissage par la lecture

    Le développement professionnel des personnels scolaires (enseignants, conseillers et coordonnateurs pédagogiques) dans leur milieu de pratique est « un processus par lequel l’enseignant et ses collègues revoient et renouvellent ensemble leur mission comme agents de changement, acquièrent et développent les connaissances, les habiletés et les savoirs essentiels pour un bon exercice professionnel » (Day, 1999 : 4, cité dans Uwamariya & Mukamurera, 2005). L’exercice professionnel nécessite par ailleurs la mise en œuvre d’une intervention collective qui prend en compte les dernières avancées scientifiques dans ce domaine. Dans cette perspective, le développement professionnel est vu comme un processus d’apprentissage individuel et autorégulé, permettant à une personne de réviser ses connaissances scientifiques, ses compétences et ses attitudes dans un domaine en particulier et par rapport au projet pédagogique de son école. Par ailleurs, lorsqu’ancré dans le projet pédagogique de l’école, le processus d’apprentissage est collectif ; il regroupe l’ensemble des intervenants scolaires.

    Quelques publications sur le sujet :

    Cartier, S.C., Russbach, L. Guertin-Baril, T., Martel, V. et Boutin, J.-F. (soumis). Soutien à l’apprentissage autorégulé en contexte de lecture multimodale en classe de français : apport de l’évaluation formative.

    Cartier, S.C., Bélanger, J., Boutin, J.-F et Martel, V. (2018). Appropriation de pratiques pédagogiques sur l’apprentissage par la lecture d’enseignants du primaire et du secondaire. Rapport de recherche remis au Fonds de Recherche du Québec - Société et Culture (FRQSC), Université de Montréal.

    Cartier, S.C. (2016). Éléments favorables à l’évaluation formative du processus d’apprentissage par la lecture. In L. Mottier Lopez & W. Tessaro (Eds.), Le jugement professionnel, au coeur de l’évaluation et de la régulation des apprentissages (pp. 337-367). Bern : Peter Lang (collection Exploration).

    Cartier, S.C., Arseneault, J. Mourad, É., Raoui, M. Guertin-Baril, T. (2015). Recherche-action sur l’évaluation formative de l’apprentissage par la lecture : collaboration entre coordonnateurs pédagogiques et chercheur. Évaluer. Journal international de Recherche en Education et Formation, 1(2), 85-101. http://www.e-jref.org/index.php?id=...

    Cartier, S.C., Boulanger, A., Arseneault, J., Mourad, É., Raoui, M. et Guertin-Baril, T. (2015). Soutien à l’apprentissage par la lecture des élèves : collaboration entre personnel scolaire et chercheur. Actes du colloque de la Biennale de l’éducation, de la formation et des métiers professionnels. CNAM, Paris. https://hal.archives-ouvertes.fr/ha...

    Cartier, S.C., Boulanger, A., Arseneault, J. Mourad, É., Raoui, M. Guertin-Baril, T. (Janvier 2015). Interdépendance entre le personnel scolaire et le chercheur pour l’appropriation de nouvelles pratiques en évaluation formative. Congrès de l’Association pour le développement des méthodologies d’évaluation en éducation (ADMÉÉ), section Europe, pour le réseau de Recherches collaboratives sur les pratiques évaluatives. Liège, Belgique, p. 433-435. http://admee2015.sciencesconf.org/c...

    Cartier, S.C., Boulanger, A., Mourad, É., Raoui, Arseneault, J., M. Guertin-Baril, T. (Janvier 2015). Évaluation formative collaborative du processus d’apprentissage par la lecture dans la fonction de régulation : études de cas au 3e cycle du primaire au Québec. Congrès de l’Association pour le développement de méthodologies d’évaluation en éducation (ADMÉÉ), section Europe, pour le réseau de Recherches collaboratives sur les pratiques évaluatives. Liège, Belgique, p. 572-574. http://admee2015.sciencesconf.org/c...

    Cartier, S. C., Butler, D. L. et Bouchard, N. (2010). Teachers Working Together to Foster Self-Regulated Learning Through Reading by Elementary School Students in a Disadvantaged Area. Psychological Test and Assessment Modeling. Special Issue – Part 1. New approaches to the study of self-regulated learning, 52(4), 382-418. URL : http://www.psychologie-aktuell.com/...

    Cartier, S. C., Boulanger, A. et Langlais, F. (2009). Développement professionnel de conseillers pédagogiques engagés dans une recherche-action en collaboration. Rapport de recherche, Université de Montréal.

    Cartier, S. C. en coll. avec Bouchard, N. (2009). Autorégulation de l’apprentissage des élèves et développement professionnel des enseignants dans une école primaire en milieu défavorisé ; deuxième année de recherche-action en collaboration menée à l’école Jules-Verne. Rapport de recherche, Université de Montréal.

    Étudier la contribution de l’étude de cas comme type de recherche sur ces questions

    Quelques références sur le sujet

    Butler, D. L. et Cartier, S.C. (2018). Advancing Research and Practice About Self-Regulated Learning : The Promise of In-Depth Case Study Methodologies. In D. H. Schunk and J.A. Green (Eds.) Handbook of Self-Regulation of Learning and Performance (2nd ed.) (p. 352-369). New York : Routledge.

    Cartier, S.C. et Butler, D.L. (2016). Comprendre et évaluer l’apprentissage autorégulé dans des activités complexes. In B. Noël et S.C. Cartier (Eds.). De la métacognition à l’apprentissage autorégulé (p. 41 à 54). Bruxelles : DeBoeck.

    Butler, D. L. et Cartier, S. C. (2005). Multiple complementary methods for understanding self-regulated learning as situated in context. American educational research association, Montréal.